Ducati Club du Pays Basque
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Spielberg Episode 1

Aller en bas

Spielberg Episode 1 Empty Spielberg Episode 1

Message par Totofsky le Lun 17 Aoû 2020 - 20:50

Dovi, la force tranquille…
Du haut de ses 34 ans Dovi accroche la 50ème victoire de Ducati en MotoGp à son palmarès en remportant un Gp mouvementé de la tête et des épaules.
Peu bavard et discret, Dovi mérite bien son statut de Gentleman rider, il a su, une fois de plus exploiter la puissance de la Ducati sur le tracé Autrichien XXL.
A noter, 2 Ducati sur le podium avec Jack qui ferme la marche.
Je le pressentais le vendredi pendant les FP, je me suis dit, JM#43  ( Jack Miller Ducati Pramac ) va faire le holeshot et virer le premier…. Il a fait Rocket Man 2 fois de suite puisque nous avons eu droit à un deuxième départ suite au drapeau rouge neutralisant la course après un accrochage terrible entre Morbi ( Yam Petronas ) et Zarco  ( Ducati Avintia ).
Spielberg ( Steven ), c’est pas du cinoche low cost, il y a des effets spéciaux à la Star Wars, je me permets cette boutade facile car tout le monde est debout mais ce week end a été le théatre de chutes terribles en commençant par le moto 2 avec Bastia qui fait un highside, sa moto sur la piste est percutée à bloc par Syahrin…. La moto de ce dernier se coupe en deux, part dans les airs laissant des débris partout.  On a vraiment flippé, les secondes étaient longues en attendant les nouvelles.
Idem pour le Motogp avec les épaves des motos qui passent au-dessus de la tête de Vale et Viñales. Gros flip pour tout le monde. Maverick dans un réflexe de survie, lâche le guidon de la Yam pour protéger sa tête. Rossi arrive dans son box, livide, blanc comme un linge lavé à 60°C avec Ariel liquide et Dash 3.
Je vous laisse vous faire votre propre opinion sur l’incident, au-delà de «  A qui la faute ? «  je suis soulagé que les bobos soient minimes. Les mécanos auront bien plus de boulot que les toubibs et c’est tant mieux.
Concernant la course, Dovi le « Kaiser » a été impérial, il a géré sa course comme un crack avec une machine au top. Miller a du cravacher et se battre avec Mir pour se faire ravir la 2ème marche au dernier virage par une Suzuki qui marchait très fort.
Nul n’est prophète en son royaume… Pol Espargaro, dans le sanctuaire KTM, après un rythme hyper soutenu, va passer pas mal de concurrents avec la victoire en ligne de mire, rien de moins devant tout le staff Katoche et Honda qui l’attend au virage 2021.  Suite à un erreur où il sort trop large, il va percuter la KTM d'Oliveira. 
Les Yams étaient en retrait sur ce GP, mais Fabio sauve les meubles et reste en tête au Championnat, mais il n’a pas pu passer la Ducat’ de Petrux…
A l’arrivée, Dovi semble à peine marqué, comme s’il arrivait d’une promenade de santé, imperturbable.  C’est un pilote très rapide et il tombe rarement, très rarement. C'est le pilote préféré du chef mécano Wink
Il a fait un sacré boulot chez Ducati, mais il manque ce fichu titre qu’il aurait bien mérité chez les Rouge…
Il faut en réunir un paquet de choses pour décrocher le Graal :  le talent, les finances, le matos, le staff, et … le petit coup de pouce du destin.
Prochaine course au même endroit, réaction de KTM, l’Empire contre-attaque   ?  Les Yams vont-elles avoir les quelque. watts manquants ? ( ils ne peuvent pas ouvrir les moteurs )  Les Suzuki vont-elles créer la surprise des surprises ?  Le come-back de Jack ?    Espérons qu’il n’ y ait pas autant de casse.

Totofsky

Messages : 48
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 50
Localisation : Saint Jean de Marsacq

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum